Jardin partagé : pourquoi pas vous ?

Un Jardin partagé à Sablé

Le Conseil citoyen de La Rocade et Alpha Sablé avec le concours du « Jardin du Vivant » ont mis en place depuis avril 2018 un jardin partagé au square de la place Mermoz.

3 premiers bacs de jardinières ont été réalisés avec pour premières cultures : œillets d’Inde, basilic, haricots, tomates.
7 personnes ont déjà participé à l’élaboration du jardin.

Si vous êtes habitants du quartier de la Rocade et que vous êtes intéressés pour rejoindre le collectif des jardiniers, contactez Alpha Sablé au  02.43.95.15.12

Inauguration le 28 août

  • Le jardin sera inauguré le mardi 28 août à 18 heures après l’atelier animé par le « Jardin du vivant » à 14 heures.
  • Alpha Sablé et son groupe de bénévoles de « Lire et faire lire » organisent un moment de lecture dans le square à partir de 16 heures.

L’histoire du Jardin partagé

L’idée vient du Conseil citoyen, formé dans le cadre de la politique de la ville coordonnée par la communauté de communes.

Son but ? Créer du lien entre les habitants et rompre l’isolement par le développement d’un projet partagé.

Annick Davy, présidente de l’association Alpha Sablé implantée dans le quartier et Valon Muja, membre du Conseil citoyen expliquent : « Dans le cadre d’une convention passée avec l’association mancelle, Le jardin du vivant, nous avons bénéficié de 5 ateliers de jardinage. Nous avons commencé par construire de grosses jardinières carrées avec des palettes fournies par l’entreprise voisine, Anjou Maine Céréales. Puis l’association nous a enseigné la technique des lasagnes, alternance de couches de carton, de pelouse, de paille et de terre végétale. Nous avons appris à associer les plantes de manière intelligente pour jardiner au naturel. Chacun a ensuite apporté des graines et des plants mis en commun dans ce jardin partagé ».

Devant le foyer Mermoz et à l’entrée du parc Saint Exupéry, les carrés de jardin sont un lieu de rencontre et de partage d’expériences pour les familles à faibles revenus. « Quand je peux, je viens arracher les mauvaises herbes ou arroser » poursuit Valon Muja qui avait son propre jardin en Albanie. « Lorsque les légumes seront mûrs, nous les ramasserons ensemble pour les partager » poursuit-il. Une excellente façon de se connaître et de s’entre-aider.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×