Passerelle : les travaux démarrent en 2024

La construction d’une passerelle piétonne et cyclable reliant les quartiers de Montreux et du Pré est l’un des grands engagements de campagne de l’équipe municipale. Les travaux débuteront au second semestre 2024. 

Il s’agit d’un projet d’attractivité pour la ville. La future passerelle permettra de désenclaver des quartiers en facilitant l’accès aux infrastructures situées des deux côtés de la rivière (gymnases, dojo, Apostrophe, gare…) pour les habitants.
Si aujourd’hui, le trajet école Gai Levant – stade Rémy Lambert (3km) nécessite 49mn de marche, avec la passerelle la distance et le temps seront divisés par deux pour ce parcours (24mn pour 1,6km) ; et cela en toute sécurité, notamment pour les plus jeunes.
Cet ouvrage permettra également de réduire l’empreinte carbone de notre ville en favorisant les mobilités douces, tout en offrant la possibilité de traverser Sablé au cœur de la nature.

Le projet
C’est l’agence parisienne AEI du groupement Artelia qui a planché sur le projet. Conçue en acier, la passerelle enjambera la Sarthe entre l’hippodrome et le bas de la rue François Mauriac, au niveau des Jumeaux, sur une longueur d’environ 106 incluant une rampe d’accès côté hippodrome. Elle sera accessible aux personnes à mobilité réduite. Deux belvédères sur la structure offriront des points de vue sur la Sarthe. Les zones en friche au niveau des Jumeaux seront réaménagées avec la création d’un parc arboré.

Quel calendrier ?
Après une phase d’études (de faisabilité, puis techniques) initiée dès septembre 2020, l’avant-projet 2 a été présenté par AEI. La consultation des entreprises sera lancée fin 2023 pour un démarrage des travaux au second semestre 2024. La livraison du chantier est prévue pour fin 2025.

Quel coût ? 
Le projet est estimé à 4,8 M€ TTC avec les aménagements. Un peu plus de 2 M€ de subventions ont déjà été accordées à la ville par l’Etat et la région. Le projet est cofinancé par l’union européenne (fonds FEDER).

En parallèle de ce projet de passerelle, la municipalité poursuit son travail sur les mobilités douces : la première tranche du périphérique nature (voie verte de 15 km autour de Sablé) démarre cet automne sur la plaine de Montreux.