Pôle Culturel, le projet sous toutes ses coutures

Après plusieurs mois d’études, les projets architecturaux du Pôle culturel ont été présentés au public le 2 juillet dernier. La halle commerciale de Montreux sera réhabilitée. Le centre culturel et la Maison des Arts et des Enseignements seront réunis par un nouveau bâtiment pour former le Pôle culturel rue Saint-Denis. Le cinéma, porté par un opérateur privé, sera intimement lié à ce complexe par des aménagements extérieurs et des stationnements mutualisés.

Un nouveau cinéma

Le cinéma à l’enseigne Confluences sera le premier équipement construit au sein du complexe culturel de centre-ville. Le chantier de son édification, mené par un opérateur privé, devrait être lancé en octobre après validation de la Commission d’Aménagement Cinématographique. Il durera 4 à 5 mois sur la base du plan architectural de l’enseigne réalisé par Véronique Kirchner. Le cinéma comprendra trois salles de projections pour 360 places. Il sera construit dans la continuité du Pôle culturel avec des aménagements extérieurs et des stationnements partagés.

Dès le printemps prochain, le cinéma proposera une programmation grand public ainsi que Art et essai établie par l’Entracte dans le cadre d’un partenariat. La qualité de ses équipements, un large espace d’accueil et la diffusion de plusieurs séances par jours tout au long de la semaine garantiront aux habitants du territoire une offre cinématographique adaptée à leurs besoins.

Un tiers-lieu rue Saint-Denis

Espace d’initiatives et d’émancipation, le tiers-lieu est un endroit où l’on se sent bien. C’est sur ce concept que s’appuie le cahier des charges du futur Pôle culturel de la rue Saint- Denis. L’architecte retenu par le Conseil communautaire, le cabinet Blanchard Marsault Pondevie, a dessiné un bâtiment mêlant le bois et les baies vitrées, offrant une ouverture vers l’extérieur. Son défi était d’unir les deux bâtiments culturels existants par la construction d’un troisième. Un centre culturel imposant, une Maison des Arts et des Enseignements disposant de peu de hauteur, le cabinet a imaginé un bâtiment comprenant un seul niveau au rez de chaussée et un étage commun regroupant les bureaux administratifs des trois équipements. Il a souhaité ouvrir le Pôle culturel à la fois sur la ville et sur le parc du château. La transparence des vitrages dévoile aux visiteurs l’activité qui se déroule en dedans et offre aux usagers une vue apaisante sur le paysage du parc. La façade arrière du bâtiment, entièrement en bois, matériau brut, fera écho à la brique. Le bâtiment sera équipé d’une toiture végétalisée. Des brisesoleil orientables protégeront les usagers des rayons du soleil et de la chaleur estivale.

A l’intérieur, un large accueil donnera accès aux espaces dédiés à la Maison des arts et des enseignement, à la Médiathèque et au Centre culturel. Le lieu sera adapté au travail, à l’innovation comme aux loisirs. Seul ou en famille, sa configuration se prêtera à tous les usages.

L’espace Reverdy de la Médiathèque Intercommunale quittera l’avenue Charles de Gaulles pour s’installer dans la partie neuve du bâtiment. Les salles de cours de la Maison des arts et des enseignements seront également remodelées pour accueillir davantage de cours collectifs.

Un espace de créativité numérique ou Fab lab sera créé côté médiathèque. Un studio de répétition pour musiques actuelles, une salle de percussions et un studio d’enregistrement bénéficiant d’un accès autonome seront créés côté Maison des Arts et des Enseignements.

Une enveloppe bioclimatique à Montreux

La halle commerciale de Montreux, avenue de Bückeburg, fait l’objet d’une requalification. Haute de plafond et en bon état, le bâtiment existant sera conservé. Le cabinet d’architectes Fouquet Architecture Urbanisme a travaillé à donner de la visibilité au bâtiment sur l’espace public, amplifier les espaces d’usage et valoriser l’existant. La solution d’une enveloppe bioclimatique autour du bâtiment et la construction d’une extension surmontée d’un dôme ont été retenus.

Ainsi, si les salles de cours seront chauffées par des radiateurs, le hall et les couloirs le seront par la lumière du soleil. Les baies vitrées qui engloberont le bâtiment favoriseront par un jeu d’ouvertures et d’angles lumineux, le maintien à une température moyenne des couloirs et du hall.

Le pôle de Montreux sera attenant aux locaux de l’Eventail et des archives déjà existants. Il comprendra au rez-de-chaussée un hall, un espace d’exposition des travaux d’élèves, deux studios de danse, un atelier d’arts plastiques, des salles de dépôt du matériel, des bureaux et des lieux de stockage pour l’atelier Malicot et l’association Maine Sciences. Il sera doté d’un jardin intérieur.

A l’étage, une salle de répétition, des loges et des locaux techniques seront destinés au théâtre. Des bureaux, des salles de réunions seront également créés. Des gradins, au coeur du dôme, permettront l’organisation de happenings ou de spectacles en forme réduite.

En attendant la construction du bâtiment, la Maison des arts et des enseignements sera installée dans l’ancienne école Gambetta pour deux ans.

Des aménagements extérieurs assurant une continuité

Le cabinet d’architecte Ouest am’ a été sélectionné pour créer l’aménagement des espaces extérieurs du Pôle culturel. Son but : offrir une entrée paysagère de qualité et une logique globale d’aménagement.

Le nouveau pôle culturel sera à la fois ancré dans la ville et dans le parc du château. L’aménagement unifiera les équipements autour d’un système d’allées historiques du château débouchant sur un grand parvis.

Côté rue Saint-Denis, un plateau affirmera la présence de l’équipement dans la ville.

Côté cinéma, des stationnements alternants en alcôves s’inscriront dans un parc comprenant des arbres remarquables.

Dans la continuité du parc du château, une prairie donnera sur l’espace terrasse du Pôle culturel. Des vergers y seront plantés.

Le parvis sera accessible aux personnes à mobilité réduite. Des pentes douces formant des gradins naturels, permettront aux usagers de s’asseoir et de discuter entre deux spectacles.

Un cheminement sécurisé formera une grande continuité piétonne ou cycliste entre le centre-ville et les équipements culturels.

174 places de stationnement et des parkings vélo seront construits pour desservir l’ensemble des équipements culturels.

Coûts

Les financements seront partagés entre le programme européen Leader, l’Etat, la Région, le département, la communauté de communes et la ville de Sablé.

  • Pôle culturel, rue Saint Denis 7 500 K€
  • Pôle culturel Montreux 3 336 K€
  • Aménagement extérieur 1 560 K€
  • Cinéma 540 K€
  • Total 12 936 K€

La Communauté de communes de Sablé supportera environ 4.5 millions d’euros.

Rétro-planning

  • Cinéma : Octobre 2019 > Février 2020
  • Pôle culturel rue Saint-Denis : Début 2020 > Décembre 2021
  • Pôle culturel av. de Bückeburg : Début 2020 > Août 2021
  • Extérieurs : Septembre 2019 > Décembre 2021