ENSEMBLE LA FUGITIVE ~ Airs de rue, airs de Cour

Clin d’oeil au Festival de Sablé

Appréciées dans tous les milieux, de la Cour aux tavernes, des salons aux cercles d’amateurs éclairés, les chansons du premier XVIIe siècle célèbrent l’amour, les plaisirs et le vin. Accompagnées d’un simple luth ou d’un consort de violes, elles figurent au répertoire de Pierre Guédron, Antoine Boësset, Étienne Moulinié, musiciens au sommet de leur art sous les règnes d’Henri IV et Louis XIII. Entonnés par le tout-venant, à une époque où l’éducation réservait une place de choix à la musique, ces airs sont si prisés qu’on en édite des recueils pour la postérité.

La Fugitive s’est plongée dans ces partitions anciennes, valorisant la place de la viole dans l’interprétation musicale de ces pièces. Gaillardes, explicites, allusives, celles-ci sont à l’époque de formidables exutoires dans une société à la morale rigoureuse. Les bonnes manières y sont parfois méconnues : oreilles prudes, s’abstenir !

Complément d'information

Dans le cadre de la saison Les Décontractés, le programme déconfiné de l’Entracte

© Vincent Arbelet

  • Concert ~45 min
  • Cour Gambetta, Sablé-sur-Sarthe
  • Gratuit
  • Renseignements : Tel 02.43.62.22.22 – billetterie@lentracte-sable.fr

Rue Gambetta, Sablé-sur-Sarthe, France