Assainissement collectif

Depuis le 1er janvier 2020, la Communauté de communes du Pays sabolien a pris la compétence Assainissement qui regroupe Assainissement Collectif et Assainissement Non Collectif. Pour information, les eaux pluviales sont gérées par les communes.

L’assainissement collectif

De quoi parle-t-on exactement?

Qu’est-ce que c’est? Quelles sont ses missions? Comment cela fonctionne?

Tout immeuble desservi en eau potable doit avoir un assainissement. Sur le territoire de la Communauté de communes du Pays sabolien, nous disposons de 17 stations d’épuration, desservant 15 communes.

Il s’agit en premier lieu de collecter les eaux usées, pour cela il existe un tabouret ou une boite de branchement devant votre habitation et c’est le point de raccordement entre l’habitation et le réseau d’eaux usées.

Les eaux pluviales sont interdites dans le réseau d’eaux usées, elles doivent donc aller vers le réseau d’eaux pluviales quand il existe, ou sont récupérées et utilisées sur la parcelle pour l’arrosage, ou encore infiltrées sur le terrain.

Le réseau d’eaux usées représente 194 km de réseau, dont 19.5 km en réseau unitaire (ancien réseau mélangeant eaux usées et eaux pluviales, travaux à prévoir dans les prochaines années), 153 km de séparatif (réseau d’eaux usées uniquement) et 22 km en refoulement (issus des 66 postes de refoulement dispersés sur le territoire).

Ce réseau achemine les eaux usées vers les stations d’épuration, pour son bon fonctionnement, une seule chose à ne pas oublier, « le réseau n’est pas une poubelle ». Pas de lingettes, pas de rouleau de papier toilette auto-dispersant, pas d’huile de cuisson, les premiers désagréments seront pour vous.

Nos stations d’épuration

17 Stations d’épuration, où on utilise au maximum les bactéries pour épurer les eaux.

Chaque station a des objectifs à atteindre, ou performances épuratoires. Un rapport annuel du service est réalisé avec toutes les données collectées (prestataire, délégataire, organisme de contrôle…)

Les visites sont possibles à la station d’épuration de la Bouverie à Sablé sur Sarthe, sur demande pour les scolaires.

La station d’épuration type boues activées, où on alterne l’oxygénation pour que les bactéries consomment la pollution. (Ici Bassin d’aération, clarificateur puis lit plantés de roseaux pour le stockage des boues) – Station récente de Parcé-sur-Sarthe

Filtres plantés de roseaux où les bactéries présentent sur les racines des roseaux dans le sable, absorbent la pollution pour se développer. (Souvigné-sur-Sarthe)

Lagunes, où le temps de stockage de l’eau est tellement long que la décantation s’effectue de façon naturelle. (Le Bailleul)