Sablé, Histoire – Patrimoine

Ville moyenne à fort potentiel industriel, Sablé-sur-Sarthe offre à ses habitants un cadre de vie exceptionnel. Aux attraits d’une région verte et vallonnée parcourue de rivières et dotée d’un riche patrimoine, la ville allie les infrastructures, équipements et animations d’une cité où il fait bon vivre.

Bienvenue dans ce petit bout de France, dans l’ancienne province du Maine, au bord de l’Anjou. Tradition et modernité, patrimoine vivant dans une nature préservée que vous découvrirez à pied, à cheval ou en voiture ou en bateau, car s’il manque la mer, le port de plaisance est l’un des plus dynamiques de l’Ouest. Sablé est la plus importante base de tourisme fluvial en Sarthe.

Histoire

Au sud-ouest du département sarthois, à 50 km du Mans, d’Angers et de Laval, Sablé-sur-Sarthe compte aujourd’hui 12 926 habitants – recensement de 2009, appelés des saboliens.

Une ancienne forteresse tournée vers l’avenir et la modernité

Durant de nombreux siècles, Sablé reste avant tout une forteresse militaire particulièrement bien située, aux confins du Maine et de l’Anjou.

C’est à l’abri de cette forteresse que va se développer le bourg dont la population devait s’élever, au XVesiècle, à près de 1 200 habitants.

L’actuel château est bâti sur le site de l’ancien château fort. A partir des années 60, Sablé connaît une période d’expansion soutenue qui n’a pas d’équivalent dans son histoire : développement de l’activité industrielle dans les secteurs de l’agroalimentaire, des industries métallurgiques et du matériel électrique.

Cette intense politique d’aménagement s’est traduite par un véritable éclatement de la ville hors de ses limites traditionnelles, faisant passer sa population de 6 000 à 13 500 habitants en 25 ans !

Au cœur de la vallée de la Sarthe et aux confins des anciennes provinces du Maine et de l’Anjou, Sablé-sur-Sarthe est assurément tournée vers l’avenir et la modernité. Dotée d’une histoire riche, elle s’est résolument appliquée à faire revivre son patrimoine.

Patrimoine

Patrimoine architectural

Il mêle l’urbanisme organisé et maîtrisé du XIXe siècle et les rues médiévales sinueuses. Le premier révèle une ville lumineuse par ses façades en pierre calcaire du centre ville tandis que le second, plus mystérieux et intimiste fascine par ses maisons à pans de bois. Dans les deux cas, le visiteur doit s’appliquer à découvrir des éléments de décor tels que ferronnerie et épis de faîtage.

Le faubourg Saint-Nicolas recèle quelques témoignages de belles demeures des XVIe et XVIIsupe siècles, la chapelle de l’ancien couvent des Cordelières de Sainte-Elisabeth, maison natale de Dom Guéranger, fondateur de l’ordre rénové des Bénédictins.

La rénovation du centre ancien

Perché sur un éperon rocheux, le château règne en maître en surplombant la ville et les rivières.
A l’origine de l’urbanisation de Sablé au Xe siècle, l’ancien château fort a été remplacé par un nouveau logis, construit au XVIIIe siècle par Jean-Baptiste Colbert de Torcy, neveu du Grand Colbert et lui-même ministre.
Subsistent encore quelques témoignages médiévaux : les écuries du château mais aussi des remparts et quelques tours dans la ville, place Dom Guéranger ou parking du Château.
Le château abrite la Bibliothèque nationale.

Patrimoine naturel

Les balades peuvent se prolonger dans le Parc du château verdoyant à l’ombre de cèdres multi-séculaires le long des méandres de la Vaige et dans le jardin public Michel-Vielle fleuri et arboré.

Patrimoine technologique

Après l’eau, l’air est l’autre élément qui fait la fierté de notre cité. Il serait sacrilège de quitter Sablé sans visiter le musée A l’homme volant. Situé dans une maison à pans de bois, ce musée retrace la conquête de l’air.

On y apprend notamment qu’en 1678, un certain Besnier, serrurier à Sablé, a inventé une machine à voler à quatre ailes dont l’objectif était de pouvoir nager dans l’air comme on nage dans l’eau.
Il faudrait aussi évoquer le marbre de Sablé qui orne la cour « dite de marbre noir » du Château de Versailles et de nombreux retables baroques de la région…

Patrimoine religieux

L’atout majeur du patrimoine religieux réside notamment dans des chefs d’œuvre de l’art médiéval,  les verrières de la grande Crucifixion,  la vie du Christ et la vie de Marie-Madeleine (fin du XVèmes.) à l’intérieur de l’église Notre-Dame, de style néogothique.

Archives

Un fond d’archives ancien et diversifié

Dotée de l’un des fonds d’archives les plus anciens du département, la ville de Sablé ouvre les portes de ses archives au public. Cette ouverture permet de découvrir toute la diversité des fonds, documents et objets qui y sont conservés.

Faites une demande en ligne

Collection « Patrimoines de Sablé »

2 ouvrages dans une collection Réalisée et éditée par la Ville de Sablé-sur-Sarthe

Résistances

Le 18 juin 1940, le Général De Gaulle lance son appel à poursuivre le combat contre l’occupant. Partout en France, des anonymes vont se lever et s’engager au péril de leur vie dans la résistance à l’Allemagne nazie.

A Sablé sur Sarthe, comme ailleurs, ces anonymes sont fabricants de glace à réfrigérer, vétérinaire, notaire, grainetier, quincaillier, agriculteurs.Ils sont jeunes, insouciants devant les risques. Ils organisent les parachutages d’armes, recueillent les aviateurs alliés dont les avions ont été abattus, participent au harcèlement des forces occupantes.Ils s’organisent en réseaux. Le réseau Buckmaster Max Butler sera celui de Sablé.

En septembre 1943, la majorité des membres du réseau seront arrêtés,interrogés par la Gestapo, incarcérés puis transportés vers les camps de la mort en Allemagne, Tchécoslovaquie, Pologne. La plupart vont y laisser la vie, victimes des châtiments corporels, de la faim, du froid, de la maladie.

Ce recueil de Patrimoines de Sablé leur est dédié. Il dresse leur portrait dans cette France occupée. Il loue leurs parcours de vie voués corps et âme à la grandeur de la France défendant ses valeurs de liberté, d’égalité et de fraternité.

  • Sortie en novembre 2013
  • Prix de vente : 13 euros

Mobilisations

1914-1918 et 1939-1945 sont les deux guerres qui ont déchiré l’Europe et le monde dans cette 1ère moitié du XXème siècle. Les morts, les disparus, les blessés, les déportés se comptent par millions.

Nul n’a échappé à cette tourmente qui va marquer des générations. Sablé-sur-Sarthe sera ville de l’arrière durant le 1er conflit mondial avec ses hôpitaux militaires, ses cantonnements de troupes françaises ou américaines. Elle sera ville occupée pendant la 2ème guerre mondiale.Elle sera aussi et surtout ville résistante.

Ce numéro de « Patrimoines de Sablé » montre ce que fût la mobilisation des maires, de leurs adjoints et conseillers pour faire que la vie quotidienne soit supportable. Cette vie municipale est ici tracée au quotidien avec des mots simples, des gestes symboliques, des décisions qui marquent l’histoire.

Exploiter la richesse de nos archives municipales, tel est l’objectif de ce 2ème numéro. Il donne une image fidèle et sincère de ce dévouement des femmes et des hommes qui ont marqué notre histoire locale. « Mobilisations » est le mot qui a marqué les esprits dans ces périodes troublées. Les Maires et les conseils municipaux l’auront aussi toujours chevillé au corps pour que vive notre devise, « liberté,égalité, fraternité ».

  • Sortie en août 2014
  • Prix de vente : 15 euros
Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×